Le Graffiti
Le Graffiti - Vidéos, photos, art, information, etc.
Le graffiti
Le graffiti Le Graffiti
Le Graffiti .com est consacré à l'art du graffiti. Vous y trouverez vidéos et photos de graffiti. Voyez des graffiteurs créer des graffiti sur vidéo. Aussi, vous en apprendrez plus sur la création de graffiti en consultant nos dossiers et nos photos de graffiti.
publicité PublicitÉ

Le graffiti dans les galeries, musÉes et publicitÉsiLe graffiti dans les galeries, musÉes et publicitÉs

Le graffiti a acquit toute sa notoriété et une reconnaissance bien méritée vers la fin des années 1970, avec des artistes qui changent à jamais le cours des choses.

Il s’agit de l’époque où l’on a pu observer les premières expositions au sein de galeries et musées.


En effet, une multitude d’artistes graffeurs ont commencé à cette époque à peindre sur des supports variés, tels canevas et toiles, pour ne citer que ceux-ci. Ces derniers n’étaient pas nécessairement issus du même milieu que la majorité de leurs acolytes, ayant suivi pour la plupart une formation en arts ou en communications. L’idée d’un art urbain, expressif et coloré avait su charmer certains personnages célèbres et c’est par la suite qu’ils se virent recevoir les offres de promoteurs, spécialistes des arts ou vendeurs afin d’organiser des expositions d’envergure, pour la plupart dans des galeries spécialisées en art de la rue et en art « underground ».


Sur la scène new-yorkaise, ce sont les galeries Fashion Moda, Sydney Janis Gallery, Tony Shafrazi Gallery ainsi que la Fun Gallery de l’actrice Patti Astor qui exposèrent le graffiti les premières. On pense ainsi à Keith Haring ou Jean-Michel Basquiat par exemple, qui ont tous deux exposé leurs oeuvres dans ces galeries. Plus tard, soit vers le milieu des années 1980, c’est la France qui emboîta le pas en ouvrant le tout premier musée d'art portant sur le graffiti. En 1987, le Musée de la mémoire des murs ouvre ses portes et expose une panoplie de graffiti, des plus anciens aux plus récents.


Ce n’est cependant qu’au début des années 2000 que l’on commence à constater l’utilisation du graffiti dans les publicités des grandes sociétés de ce monde. Bien que certains graffiti-artistes ont souvent étés payés au cours des dernières décennies afin de peindre lors d’évènements et occasions spéciales, des sociétés telles que Nike, IBM, Sony, et même des lignes de vêtements comme Ecko ont employé des graffeurs dans le but de se servir du graffiti comme moyen de communication, comme médium publicitaire.


De cette façon, ils touchent un public jeune et à l’affût des nouveautés.


Galerie d'art

Pour IBM par exemple, la campagne publicitaire visait à faire connaître son produit « Linux ». La société commanda à quelques artistes de peindre sur les trottoirs des villes de San Francisco et de Chicago des signes de paix, des coeurs et des pingouins, figure emblématique du produit « Linux ». Le message véhiculé : Paix, amour et « Linux ». Malheureusement, l’entreprise a dû débourser des montants importants suite à des poursuites, à cause du caractère illégal de leur campagne. Dans le même esprit et quelques années plus tard, Sony employa des techniques similaires. Cependant, suite aux péripéties d’IBM, ils s’assurèrent de la légalité de leur campagne en payant les propriétaires de chacune des bâtisses sur lesquelles ils comptaient afficher leurs publicités. Le tout se déroula sans heurts.


Si les oeuvres de certains artistes sont exposées au coeur de galeries et musées en toute légalité, d’autres n’ont pas eu la patience d’attendre.


Ainsi, au début des années 2000, le célèbre artiste graffeur British Banksy transcenda toutes les règles établies jusqu’alors, en installant lui-même ses réalisations dans certains des musées les plus respectés du monde et ce, en toute clandestinité. Il réussit à se faufiler dans ces derniers sans que personne ne soit au courant et installa ses oeuvres plutôt loufoques aux murs, parmi les toiles déjà existantes. Ce genre d’acte s’avère être la marque de commerce de l’artiste et c’est ce qui lui a valut sa grande popularité. À ce jour, le graffiti est considéré comme faisant partie de l’art contemporain et continu de gagner en crédibilité en s’affichant via plusieurs modes peu conventionnels.


Aux yeux de certains, le graffiti est le plus puissant mouvement artistique dans l’histoire récente de l’art. L’inspiration et le réalisme qui en relèvent sont indiscutables et sont le reflet de la société telle qu’on la connaît.


Voir - Le graffiti et le hip hop



publicité PublicitÉ


les dossiers Les dossiers
Introduction au graffiti
Histoire moderne du graffiti
Graffiti américain
Le graffiti en Europe
Les inspirations du graffiti
Art ou vandalisme ?
Le graffiti dans les galeries, musées et publicités
Le graffiti et le hip hop
Le street art
Qui est Cornbread ?